Le pari de l’année: rendre passif un hôtel de luxe situé à 2000 mètres d’altitude

Le pari de l’année: rendre passif un hôtel de luxe situé à 2000 mètres d’altitude

Le pari de l’année: rendre passif un hôtel de luxe situé à 2000 mètres d’altitude

Terrain en pente, chutes de neige, risque sismique : difficile de bâtir un hôtel de luxe dans de telles conditions climatiques.  Pourtant, la Menuiserie André a contribué à la construction d’un hôtel certifié passif à 2330 mètres d’altitude et ce malgré des températures avoisinants les -29°c en hiver.

Grâce à la ténacité de Mr Truong et au savoir-faire des artisans, La Datcha,  située au coeur des 3 Vallées de Val Thorens, peut fièrement arborer ses cinq étoiles et son label Passivhaus.

Dominant les pistes du domaine skiable, l’hôtel rend hommage à l’architecture savoyarde: trois chalets traditionnels, soubassement en pierres apparentes, bardage en mélèze… Mais à l’intérieur, La Datcha respire le luxe et la modernité. L’hôtel est équipé d’une piscine intérieure, d’un espace détente avec hammam, sauna et jacuzzi, d’un simulateur de formule 1, de golf et de deux salles de cinéma.

Un écrin luxueux, respectueux de la tradition savoyarde comme de l’environnement puisque chaque détail a été conçu avec un souci d’économie d’énergie.

Ce bijou de modernité est le fruit d’un travail d’équipe rigoureux entre les architectes du Studio Arch, le bureau d’études thermique Enercobat et les artisans. Grâce au professionnalisme et au travail de chacun, La Datcha a vu le jour en moins de six mois.

La Menuiserie André, chargée de concevoir les fenêtres et portes passives de l’établissement, est fière d’avoir participé à ce défi écologique.